Le mur Lennon du 21e siècle

Le mur Lennon a souvent changé d’apparence. En novembre 2000, un  groupe d’artistes « Rafani » a repeint le mur en vert et a écrit le mot «LÁSKA» au milieu du mur, soit « l’amour » en tchèque. Peu de temps après, il a été repeint par les auteurs d’un magazine hippie tchèque.

En juin 2001, le mur a été repeint en couleur claire par le service du patrimoine de Prague. Cependant, le blanc n’a servi que de fond pour de nouvelles inscriptions.

Le mur était principalement rempli de sprays et de messages de touristes, qui n’avaient rien en commun avec le message à l’origine du mur Lennon.

You will be able to compare various transformations of the Wall when visiting the museum the Lennon Wall Story.

.

Au cours de la nuit précédant le 17 novembre 2014 et 25 ans après la révolution de velours, les membres d’un groupe artistique ont peint tout le mur Lennon en blanc, avec l’inscription « WALL IS OVER » au milieu. Cela a provoqué des réactions controversées, mais l’espace pour les nouveaux messages n’est pas resté vide longtemps.

Au cours des années suivantes, le tourisme de Prague a continué de croître ainsi que le nombre de visiteurs du mur Lennon. Des groupes de jeunes touristes en segway, « tournées des bars » barbouillèrent le mur de graffitis souvent dénués de sens.

Après plusieurs plaintes des résidents, dont celle de l’ambassade de France de l’autre côté de la place, le propriétaire du mur a commencé la rénovation en octobre 2019. Celle-ci s’achevait en novembre 2019 et un événement officiel fut organisé avec des dizaines d’artistes, réunis par le designer tchèque Pavel Šťastný, pour dessiner sur le mur.

De nouvelles règles ont été fixées : pas de sprays sur le mur, les inscriptions ne peuvent être écrites que sur des surfaces blanches, au crayon ou à la craie. Les chanteurs de rue ne peuvent plus se produire à Velkopřevorské náměstí.

De nombreux Tchèques associent toujours le mur Lennon à la liberté d’expression, à la résistance contre le communisme et à l’héritage de John Lennon.

Même si les résidents ont tendance à l’éviter à cause de la foule de touristes, le 8 décembre, de nombreuses personnes se rassemblent encore ici chaque année pour commémorer le célèbre musicien. Ils allument une bougie au mémorial, jouent, chantent des chansons des Beatles et de Lennon jusqu’à la nuit. C’est un souvenir de la résistance à la normalisation et une célébration de la liberté, de l’amour et de la démocratie.