Dans un style plus large – 2ème moitié des années 80

Vous pourrez voir les souvenirs d'un participant de cette marche dans le court-métrage « The Lennon Wall Story ! »

.

Depuis le milieu des années 80, les gens ont également signé des pétitions contre les politiques et prononcé des discours à Kampa, pour le respect des droits de l’homme et contre l’occupation du pays par les troupes soviétiques. Nous sommes passés de réunions de quelques dizaines de personnes à de grands mouvements anti-régime.

Le 8 décembre 1985, plusieurs centaines de participants ont quitté Kampa pour une marche spontanée pour la paix vers le château de Prague. Des groupes d’opposition, tel que les chartistes2, se sont joints aux événements de Kampa. La police communiste a renforcé ses mesures répressives mais n’a pas réussi à décourager les jeunes qui se réunissent au mur Lennon.

En 1987, les représentants du régime décidèrent de changer de stratégie et organisèrent un concert dédié à John Lennon à la bibliothèque municipale de Prague, ceci afin de détourner les participants à l’événement de Kampa. Cet effort n’a pas eu beaucoup de succès, car beaucoup de jeunes se retrouvèrent au mur Lennon, ignorant le stratagème du gouvernement. L’année suivante, l’organisation communiste officielle et l’union socialiste de la jeunesse organisèrent un concert à Kampa même, où se produisaient plusieurs musiciens de folk et où plusieurs représentants du régime parurent sur scène. Beaucoup de gens furent dégoûtés de l’événement officiel et se découragèrent de venir à Kampa.
¹Membres de la Charte 77, une initiative civique informelle en Tchécoslovaquie de 1976 à 1992. Nommé d'après le document Charte 77, ce mouvement a critiqué le gouvernement pour ne pas avoir mis en œuvre la charte des droits de l'homme revendiqués dans plusieurs documents officiels. L'un des membres fondateurs était Václav Havel, qui deviendra le premier président du pays après la révolution de velours de 1989.